🌸 Publications personnelles - pas d'usage commercial (CC BY-NC-SA 4.0) , ,

La chasse au trésor … mes tutos pour moi-même 1

This post is also available in: frFrançais

Je pense que je vais les faire avec Shutterfly, mais je ne posterai mes  » débuts  » que si ça marche, il y a entre-temps plein de choses (comme le nœud boule) que je connais déjà et surtout plein de choses qu’on ne peut pas mettre en photo.

Pause petit rangement de l’ordi car je n’ai pas accès à mon disque dur externe puisque la multiprise c’est mort, une fausse météorite à l’aspect organique l’a pété alors que c’est pas magnétique. Et puis le disque dur externe n’est pas rangé non plus…

Tuto 1: les boucles d’oreilles

Je me suis fais des trous d’oreille au niveau du lobe de l’oreille chez un tatoueur cette année en début (le 09?) Avril 2017 à 36ans. Ils vous mettent un piercing temporaire, pour moi c’était un clou d’oreille de type labret avec boule 3mm en acier inoxydable (si vous l’avez perdu à mon avis ça équivaut au percing pour les lèvres mis dans le lobe de l’oreille). C’est difficile de dormir avec car ça fait mal sur l’oreiller quand on bouge le soir, mais 1-2 mois après on peut l’enlever et mettre ses nouvelles boucles d’oreille. Le trou d’oreille doit être au début quotidiennement nettoyé avec leur produit ou avec du sérum physiologique, ainsi que le piercing et la boucle d’oreille. Le piercing c’est mieux que ce soient eux qui l’enlèvent. Ils ont la main. Et les boucles d’oreille bien qu’ils peuvent les mettre moyennant une mini-somme, une fois qu’on a la main, on peut se les mettre et enlever toute seules, mais pas tous les jours. Garder en moyenne la même boucle d’oreille pendant 2 semaines (de préférence en dormant avec car le soir il y a toujours une petite peau nouvelle qui se forme, même si ça ne se referme jamais complètement). Moi, ce qui me fait le moins de réaction cutané c’est l’acier inoxydable et l’argent 925, je n’ai jamais essayé l’or. Je n’ai pas tout photographié car argh, argh, certaines photos je ne voudrais pas les revoir, mais je vous explique mes différents soucis de débutante qui ne relèvent pas de l’infection:

  • Réaction allergique: mon oreille a mangé mon poussoir en silicone, ils ont mis à l’hôpital: fermoir de boucle d’oreille coincé dans l’oreille. C’est mieux de demander un antibiotique externe en pommade car après qu’ils l’aient retiré, le risque d’infection reste faible pour passer au niveau pilules, et c’est plus une plaie locale qui doit refermer. Bien laver avec des anti-septiques la première semaine et bien retirer l’anti-septique car ça empêche la cicatrisation et ça peut causer des allergies car c’est trop fort pour l’oreille qui est trop fine. Après il faut rester 1 mois sans boucle d’oreille, après soit on remet l’ancien piercing nettoyable, soit on met une boucle d’oreille avec un poussoir, les 2 en acier inoxydable, chez le tatoueur, mais à garder pendant 2mois, sauf que après ça continuera à suinter un liquide de la couleur de votre peau, alors il faut s’y faire.
  • Boule de chair: si l’oreille suinte du liquide de la couleur de votre peau, le liquide c’est à mon avis de la chaire liquide, et qu’il y a aussi du saignement parce que le trou n’est plus droit et on s’est cogné le clou d’oreille dans le mauvais passage, alors quand on met une boucle d’oreille ou un piercing en acier inoxydable pour re-ouvrir l’ancien trou, d’abord tout devient dur, mais au bout d’une semaine, comme c’est pas un cancer ni un kyste, mais une attitude de cicatrisation de type re-fabriquer la chaire, ça se défait. Le truc c’est que comme il n’y avait pas de boucle d’oreille pendant un certain temps, l’organisme avait prévu du matériel en plus pour re-fermer le trou, du coup ça a fait une boule, mais si l’organisme est intelligent, il voit qu’il a mis trop de matériel de construction, du coup il enlève de lui-même le surplus, donc la chaire faite peut se défaire d’elle même sous les ordres de l’organisme. C’est plus cool que le clonage, mais ça ne repousse pas comme un queue de Lézard. La médecine actuelle ne connaît pas cette technique, mais dans l’ancien monde disparu, les premiers hommes maîtrisaient cette technique et étaient capables de dupliquer des bassins, des jambes, et des bras, en cas d’accident et les organes étaient dupliqués aussi, ce sans greffe d’organes Î=.=Î /* sauf qu’ils ne connaissaient pas l’hygiène, d’où cette méthode de guérison ne nous a pas été transmise.
  • Suintage de liquide couleur de peau. Aucune idée de quand ça s’arrêtera. C’est la chair-formattion (comme la terra-formation), ce n’est pas une infection, laver au sérum physiologique ou avec leur produit à base d’eau de mer propre pour la première pose.
  • La tâche noire derrière l’oreille c’est l’hématome du à la première fois où on vous a troué l’oreille, si ça ne part pas au bout de 1mois, essayez de la pommade pour les bleus et les hématomes mais en tout petite quantité car l’oreille est très fine et très sensible, donc vaut mieux ne pas faire une allergie à votre pommade, si c’est écrit visage et yeux dessus, tant mieux !
  • Le suintage vert, je croyais que ça venait des boucles d’oreilles en matières diverses, mais je pense que ça vient des deux côtés: c’est à la fois la sueur qui fabrique un liquide vert et la boucle d’oreille qui s’oxyde lentement jusqu’à un jour sa destruction totale. Ce n’est pas une infection. ça n’a pas d’intérêt médical. Peut-être que c’est notre flore dermique inconnue ? En tout cas c’est pas dangereux. Bien nettoyer au sérum physiologique et passer aux boucles d’oreilles en acier inoxydable ou en argent 925 qui ne provoquent pas cette réaction. Rien ne prouve qu’il s’agit d’une réaction allergique, mais de fortes chances que ce soit lié à un rejet et destruction d’un objet inconnu avec des anti-corps bien armés. Le seul risque est psychologique, c’est visuel. Il n’y a pas de purulence associée, donc pas d’infection. C’est bizarre. Pas besoin de sur-nettoyage. Pas de risque d’infection. Au pire si ça vous préoccupe vraiment, vérifiez votre vaccin contre le tétanos pour la date (tous les 10ans peut-être) et faites-vous re-vacciné si c’est pas complet ou pas à jour. Le vert reste longtemps, car il y a clairement une partie production corporelle, micro-usine, mais après il disparaît. Et si nécessaire, dites aux médecins de ne pas y toucher, pas de grattage, que c’est votre sueur car ils ne connaissent ni n’étudient pas ces détails bizarres.
  • Donc c’est tout dit. Au fait les boucles d’oreilles en cuivre, c’est du laiton avec galvanisation couleur cuivre, idem pour les argentées, dorées et bronze ou autres coloris, donc aucune idée de ma réaction au niveau de l’usine à sueur verte. Mais sur le marché, ces différentes couleurs ce sont des alliages divers inconnus, de qualité variable, d’où l’usine verte de la sueur peut être immense en 2 jours comme au bout de 4ans, en fonction de la qualité de la boucle d’oreille en TOC cuivre, bronze, argentée ou dorée. Donc pour l’oreille l’acier inoxydable et l’argent 925 restent pour la plupart des gens une garantie de qualité contre flore interne. N’empêche que il y a production de peau morte et parfois de liquide couleur chaire à nettoyer au moins tous les mois.
  • Niveau poussoir, je n’ai pas encore trouvé les TOP du TOP. Je préfère les grands après mon aventure avec les petits en silicone (pacman – mon oreille les a mangés – comme s’ils étaient les petits fantômes animés du jeu vidéo oldie), mais c’est vrai que ce serait mieux les grands en 100% acier inoxydable ou argent 925 car ça provoque une production très faible de peau morte et suintement couleur chaire, comparé aux autres matériaux divers. Par contre il y a plus de belles choses accessibles en matériaux divers.

Donc tout cela me fait comprendre au comment mes premières créations se sont écartées de l’idéal. La beauté, la créativité et le respect de la peau sont trois choses différentes. Je n’ai pas encore essayer de tordre du fil d’acier inoxydable, je n’ai que créé des clous d’oreilles simples pour moi même avec des petits Swarovskis de toutes les couleurs existantes collés dedans. Je sais créer un crochet d’oreille moi-même avec du fil de cuivre, mais aucune idée si j’irai dans cette direction-là et je n’ai plus d’argent pour tester et re-tester. La création est au point mort car je n’ai pas d’argent actuellement. Mais d’abord je me suis trompée sur la tenacité du fil de cuivre, il en fallait des plus gros. Et j’ai fait des trous de type clou, alors je n’ose pas tester sur moi des créations de type crochet donc aucune idée de la  » portabilité  » ni du degré des réactions cutanées. Et pour dormir avec il faut du dur et pas du déformable, sinon pour enlever ce sera l’enfer. Et je n’ai pas trouvé le clou pré-fabriqué d’où je pourrais tout imaginer. Et j’hésite si je souhaite du pré-fabriqué ou le fabriquer moi-même ?

Tuto 2: J’apprends le tricot

Ah oui, je regarde les vidéos et j’apprends, mais c’est long et même le début je n’ai pas fait comme dans les vidéos, car je vous suggère au début le nœud macramé que je préfère pour commencer une création =) parce que comparativement au nœud pendu c’est plus facile de le sécurisé après. Je sais faire le nœud boule mais en regardant le bouquin, alors je suis une spécialiste des nœuds lol !!!

Auto-formation en tricot (knitting diy) 000

Wow et ça c’est mon premier post création dans mon blog !!!!!!!!!!!

C’est moins compliqué qu’il n’y paraît, mais l’organisation du numérique faut l’avoir…

Demain je sauve tout dans Windows. Je vais travailler comme 300 personnes pour améliorer ce site web niveau qualité… la visibilité pour l’instant je m’en tape.

=)

FacebookPinterestGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre − deux =