CatĂ©gorie : 🌊 Monde rĂ©el

2018 – Witch vs Robots PW1

On n’a pas le droit d’interprĂ©ter, mais j’interprĂšte car cela leur donnera un fil Ă  dĂ©tordre pour le bien de mon humanitĂ© vacillante.

@ Signal-Spam 09/Mai/2018 matin:

Commentaire sur le dernier SPAM, il s’agit toujours du mĂȘme hacker qui est capable de s’infiltrer dans tous les appareils rĂ©tro qui ne sont pas connectables Ă  internet pour m’espionner et lĂ  il continue Ă  essayer de me convaincre que je suis une p* alors que j’en suis pas une parce que le c* se rĂ©fĂšre Ă  un amour platonique de mon adolescence pour lequel j’ai beaucoup pleurĂ© et dont j’ai refusĂ© de me suicider en passant Ă  travers un miroir. Je viens d’un monde parallĂšle, c’est comme cela que j’ai fuit mon tragique destin de mes 18ans. Mais mes pouvoirs mĂȘme si pour les religions ils sont tĂ©nĂ©breux, ça n’a rien Ă  voir, les religions sont contre les pouvoirs et les extra-terrestres les admirent en tant que futurs destructeurs de leur civilisation, mais il n’en est rien, la seule vĂ©ritĂ© c’est que les ĂȘtres de l’au-delĂ  qui sont devenus humains n’ont pas d’importance. La religion et les croyances des humains et des extra-terrestres sont fausses car basĂ©es sur la vĂ©ritĂ© de l’Ă©crit, or en magie il n’y a que du vĂ©cu, et un fantĂŽme c’est aveugle pour ne pas savoir ce qu’il y a de l’autre cĂŽtĂ©. Mon tĂ©lĂ©phone fixe le 0* est souvent Ă©coutĂ© car il y a des soucis dans le signal alors qu’on s’en fout tous de tout ce qui est politique mondiale ou chĂ© pas quoi, on ne parle que de notre vie privĂ©e. Et hier il a essayĂ© de m’attaquer en brouillant avec les ondes de notre radio mon appel tĂ©lĂ©phonique pour vĂ©rifier en rappelant qui m’a mis un faux spam de religion dans mon tĂ©lĂ©phone car je l’ai mis sur signal spam. C’est vrai qu’il y a un doute, je me demande si ce sont des hackers ou des ĂȘtres de l’au-delĂ  qui veulent me convaincre que je suis une p*. Mais jamais je ne sortirai avec un homme pour leur faire plaisir, soyez-en sĂ»r. Car je ne suis pas une p*. Et une p* ça persĂ©cute en retour les mĂ©chants hackers et les mĂ©chants ĂȘtres de l’au-delĂ  qui vous persĂ©cutent pour vous faire de la manipulation mentale et altĂ©rer le comportement et la pensĂ©e des gens autour de vous grĂące Ă  leurs ondes chĂ© pas quoi. A partir de ce moment-ci, j’ai dĂ©cidĂ© de refuser de croire comme ce qu’on m’a dit par tĂ©lĂ©pathie quand j’Ă©tais petite que je suis devenue humaine car je n’ai que des amours platoniques interdits dans les cieux et que j’aime trop les humains au lieu de les dĂ©tester. Non, je pense que tout cela c’est de la manipulation, Ă  croire que les humains, les extra-terrestres et les ĂȘtres de l’au-delĂ  sont tous fous avec leurs croyances et convictions erronĂ©es en ce qui concerne ma personne. Non je ne suis rien de ce qu’ils me disent et me rĂ©pĂštent que je suis. C’est tous des menteurs. Je ne connais pas la vrai raison de pourquoi ils me dĂ©testent ou bien m’admirent. Non je n’ai pas besoin de tous ces mensonges pour me dĂ©crire. Et surtout je ne suis personne. Alors pourquoi ces fous passent leur temps Ă  s’assurer que je continue Ă  n’ĂȘtre personne ? Toutes les fausses offres d’emploi en sont la preuve. Ils m’ont tirĂ©e au sort ou quoi pour jouer avec mon estime de soi ? Quand ils Ă©crivent dans une langue, c’est pas anodin, c’est pour blesser, ces hackers robots cyborgs sont tous des poĂštes funestes qui font exprĂšs de vous brouiller la tĂȘte et les Ă©motions. Avec des rĂ©fĂ©rences de la ligne de vie personnelle et muette que seul le concernĂ© peut comprendre… des fois. Je ne fais pas de la politique. Je n’ai pas d’existence sociale. Je n’ai presque pas d’amis. Ils ont fait la mĂȘme chose en confondant le f* et le n*, au niveau de la soit-disant ville d’envoi car ils Ă©taient eux aussi contre que je postule en N*, alors que j’allais juste postuler comme cela, je n’ai pas les moyens de faire le voyage, mais je n’ai eu aucun plaisir Ă  postuler. Aucune idĂ©e si mes profs de l* ont un rapport avec ce phĂ©nomĂšne ? Les extra-terrestres se cachent en tant qu’enseignants de l* car la discipline ne sert Ă  rien, donc c’est une bonne planque, pour les humains, dont on ne sait pas ni quand ni comment ils sont devenus extra-terrestres ? Les hackers dĂ©testent les l* car en A* on raconte qu’ils connaissent assez d’informatique pour pouvoir persĂ©cuter les hackers en retour. Mais je pense qu’en E* ils doivent travailler pour les hackers car ils travaillent pour des entreprises privĂ©es qui ne veulent que taper sur le marchĂ©, sur la concurrence, sur le recrutement, et qui n’ont pas soif de rĂ©flĂ©chir sur les dĂ©finitions des dictionnaires, car les l*-informaticiens sont contre les dictionnaires, car ceux-ci n’exposent que la partie grammaticale des dĂ©finitions des unitĂ©s l*. On ne connaĂźt pas la vĂ©ritable application des s*. De toutes les maniĂšres on vit dans le monde de la cachotterie, alors toutes les publications des livres de la bibliothĂšque sont dĂ©racinĂ©es. On ne sait pas comment ils pensent entreprise ? Est-ce que c’est eux ? Toutes ces questions se mĂ©langent dans ma tĂȘte ? Quel ĂȘtre nausĂ©abond peut oser s’inviter comme cela dans mon esprit et dans ma ligne de vie ? Est-ce un l*, un hacker, une entreprise malĂ©fique de hackers, des ĂȘtres de l’au-delĂ , voir des ennemis humains ou extraterrestres, ennemis des extra-terrestres qui m’admirent et qui veulent dĂ©truire par territorialitĂ© la vie de tous les ĂȘtres de l’au-delĂ  qui sont devenus humains parce qu’ils pensent qu’ainsi ils pourront circuler librement dans le monde des fantĂŽmes qui n’est pas Ă  eux ? Qui me persĂ©cute et pourquoi ? Et pourquoi me coller ?

FacebookPinterestGoogle+Share

2018- Projets

J’attends la suite pour les rĂ©sultats des examens. Pour savoir si je vais continuer ou pas dans les voies postulĂ©es au travers des concours.

Moi les dates c’est pas mon truc, je ne sais pas comment gĂ©rer, je suis auto-entrepreneur depuis 2012, on est en 2018, je n’ai pas encore commencĂ©. LĂ  je vois les dĂ©clarations, tout ce truc lĂ .

AprĂšs il faudra que je fasse l’illustration pour ce site web et banniĂšres comprises Ă  la gouache. Je viens de rĂ©-installer l’imprimante.

Mon ordinateur a bien plus que 5ans. Je ne peux pas me payer un anti-ransomware. On ne sait jamais ce qu’il y avait dedans ? J’ai formatĂ© comme j’ai pu puisque Windows est OEM. Donc il est clean. Mais il sera whitelistĂ© plus tard une fois que j’aurai tout installĂ©. Et que j’aurai passĂ© au peigne fin la version gratuite de Malwarebytes. J’utilise Spybot. Je ne peux pas installer de Firewall sinon ça bug tous mes logiciels. Je n’ai plus Linux 🙁 mais ça faisait trop de choses pour s’occuper.  Ce pourquoi je me suis re-concentrĂ©e sur les programmes Windowses, et je fais le jeu des rewards sur Bing.

Mon prochain objectif aprĂšs avoir rangĂ© mon ordinateur + de 10 ans sans ĂȘtre rangĂ©…. et 1 annĂ©e de files perdus par la derniĂšre attaque de suppression de fichiers personnels. Ce sera DaWanda. Je voulais Etsy mais c’est payant, des cents certes, mais des cents alors que moi le rouge ça me connaĂźt. On verra. J’essayerai aussi un nouveau logiciel de facturation: Instant-Gestion ME Classic Free. J’ai dĂ©jĂ  fait l’icĂŽne.

Ils vont peut-ĂȘtre me supprimer car je ne fais rien. Mais je ne suis pas pressĂ©e. Et le RSI va disparaĂźtre. Mais pour l’instant, je reste. Donc l’objectif il reste.

Avant cela il y a 1- les examens 2- mon projet d’écriture 2018 sur les dragons 3- ranger l’ordinateur finalement. Je ne suis plus que Gamer sur le tĂ©lĂ©phone portable et pour l’instant je n’ai pas les moyens d’investir. Et il y a 1 1/2: mon projet musical qui rentre aussi dans mon projet de recherche sur les monstres – ici littĂ©raires, sauf que je n’ai pas encore visionnĂ© le livre ni les films. AprĂšs il y a tous les autres projets d’Ă©criture que j’ai laissĂ©s en suspens et que je tiens Ă  reprendre dĂšs que je pourrai. Et ensuite il y a des projets d’Ă©criture qui n’ont pas Ă©tĂ© mis en ligne, mais que je mettrais ici. Toujours sur le mĂȘme thĂšme du merveilleux.

 

 

 

FacebookPinterestGoogle+Share

2018 – Le pont entre mes anciennes et futures Ă©tudes et mon Ă©criture

Bonjour,

1) Certes on vit dans un monde affreux oĂč tout le monde nous dĂ©teste et a pour but soit de nous bloquer psychologiquement comme un ennemi potentiel Ă  abattre du genre concurrence dĂ©loyale chĂ© pas quoi, soit de dire le plus d’histoires Ă  dormir debout qu’on n’a jamais entendu parler sur nous et dont on s’en * complĂštement mais qui agacent les autres qui adorent les fausses mauvaises histoires. OĂč ce qui nous admirent le cachent car s’ils le disent ça nous porte malheur. OĂč les mots sont dĂ©truits et mal employĂ©s et utilisĂ©s uniquement Ă  notre prĂ©judice, on ne place jamais les bons mots sur les bonnes choses, je ne sais pas si c’est volontaire oĂč si les gens ont trop de plomb dans les neurones pour ĂȘtre comme cela, oĂč si c’est parce que il n’y a pas que moi qui ne lit plus. OĂč les gens sont contre les dictionnaires et les livres, moi j’Ă©tais contre la littĂ©rature car cela n’a jamais Ă©tĂ© mon choix personnel, mais un choix forcĂ© d’en faire, et puis c’Ă©tait le seul choix qu’on m’a imposĂ©, donc la littĂ©rature et moi ça ne colle pas, mais les autres n’aiment pas la littĂ©rature car ils trouvent soit que c’est de la concurrence dĂ©loyale chĂ© pas quoi contre le monde dĂ©matĂ©rialisĂ© de internet, soit que les dĂ©finitions des dictionnaires mĂȘmes en ligne sont fausses car ils ne voient pas du tout leur monde du numĂ©rique chĂ© pas quoi comme ça, soit parce qu’ils lisent et que pour eux ça n’a aucun sens, soit parce que leur vĂ©cu n’est pas comparable Ă  ceux des livres pour le peu de gens qui comprennent encore le sens des livres. Moi c’est parce qu’on m’a forcĂ© Ă  lire que je n’aime pas lire, donc ce n’est pas du tout les mĂȘmes raisons que les autres. Par contre j’adore Ă©crire.

Niveau curiositĂ©, c’est l’inverse, j’aime partir Ă  la quĂȘte du Graal, Ă  la quĂȘte du savoir que je ne maĂźtrise pas encore.

L’Ă©cole ne nous apprend rien. Ils n’ont pas la patience pour enseigner ce qu’ils ont appris sans la conscience, ni pour apprendre des nouveautĂ©s. J’ai tout appris toute seule.

Et surtout j’aime tous les savoirs du monde et m’essayer Ă  tout.

Je ne peux pas me payer des cours fantastiques mais bon c’est pas grave car de toutes les maniĂšres si on ne rĂ©ussi pas, on est mal vu car une fille quand ça vieillit et que ce n’est personne c’est haĂŻ, et si on rĂ©ussi alors on est vu comme si on volait le travail des autres, et donc il y a risque de jalousie. On ne sait pas ce qu’il faut nous reprocher. Mais le pire c’est que le web est conçu pour traquer et dĂ©truire les filles qui n’ont pas rĂ©ussi dans la vie, leur but c’est de dĂ©truire toutes leurs perspectives de bonheur et de dĂ©truire tous leurs bonheurs en cours, par le blocage psychologique et le vol de donnĂ©es privĂ©es, et c’est mĂȘme pas pour faire chanter, c’est pour faire chier et vous convaincre que vous ĂȘtes le mal, que vous croquez des pommes, et le tout en poĂšmes de spam, scam phishing tout.

Et en plus quand on a des pouvoirs magiques du temps du mĂ©chant Sauron dans LOTR, les gens ont des rĂ©actions bizarres et inappropriĂ©s, aprĂšs les hackers disent que c’est nous qui sommes possĂ©dĂ©s, mais c’est eux en s’approchant de nous. C’est pas de l’amour platonique, c’est le vortex de la magie noire. Ce qui fait que quand on s’approche de nous, soit les gens sensibles sont amoureux contre leur volontĂ©, donc soumis, soit rĂ©voltĂ©s, donc souhaitent quasi notre m m m T T T. C’est comme les chevaux quand ils s’approchent d’un lieu sacrĂ© malĂ©fique.

Et donc gĂ©rer tout cela c’est pĂ©nible, surtout ici, dans le monde du silence.

Je pense que le danger des nouvelles technologies c’est pas qu’on nous copie nos idĂ©es, car on rentre dans un monde sans pensĂ©es sans idĂ©es, j’ai vu tout de suite, les hackers, des robots, lisent automatiquement nos emails et formulaires privĂ©s et les fichiers de notre ordinateur pour savoir ce qui a Ă©tĂ© imprimĂ© sur papier, et puis rĂ©pondent Ă  la place des destinataires en faisant des commentaires destructeurs sous forme de poĂšmes par email et SMS anonymes et mĂȘme en payant des centres d’appels incultes Ă  l’Ă©tranger vers les particuliers en leur demandant de se faire passer pour des responsables d’institutions qu’ils ne sont pas, et ils font des fausses publicitĂ©s qui peuvent concerner la recherche d’emploi ou juste des faux abonnements. Juste pour dire qu’ils savent. Ce qui est Ă©tonnant c’est que les robots font en sorte que ce soient des mains innocentes qui dĂ©livrent le poĂšme anonyme. Et ils le font massivement sur tout le monde. Mais un jour ce monde du faux sera entiĂšrement dĂ©truit et remplacĂ© par le tout aussi malheureux monde du silence. A mon avis il ne sera pas dĂ©truit par les organismes officiels qui s’en occupent car ils tournent en rond Ă  cause des faux IP et des faux tout, mais par les gens qu’ils dĂ©rangent, et qui souvent, mĂȘme si on ne connaĂźt pas le rĂ©el, une guerre c’est une guerre, alors un jour on gagnera contre les faux poĂštes de la destruction psychologique qui Ă©crivent des fausses publicitĂ©s et nous invitent Ă  des faux Ă©vĂšnements, Ă  des faux entretiens d’embauche ou Ă  des faux cours. Ils nous volent nos mots et nous interprĂštent de maniĂšre erronĂ©e. C’est le vol du mot et non pas de l’idĂ©e que internet a crĂ©Ă©. La technologie est un abĂźme. Elle abime l’Ăąme, le corps et la ligne de vie.

Google Books est une bonne idĂ©e, sauf qu’il nous permet de bannir Ă  vie des livres et de ne pas annuler son non. Du coup il faudrait mettre tous les non lus, tous les ça ne m’intĂ©resse pas comme lus ?

Ils nous contrĂŽlent tous avec leur volontĂ© destructrice de dĂ©truire le savoir et la passion. On n’a pas le droit de dire du mal d’eux comme je le fais sinon on risque d’ĂȘtre bannie Ă  tout jamais de ses comptes. J’ai dĂ©testĂ© One.com host car ils n’ont pas de patience avec le voltige de mes idĂ©es. Ils ne comprennent pas qu’un auto-entrepreneur peut ĂȘtre pauvre et avoir une ambition dĂ©mesurĂ©e sans pour autant la rĂ©aliser. Les autres hosts sont muets. L’actuel j’aime bien, tant que ça vit =)

Les Ă©tudes c’est compliquĂ© car il ne fallait pas donner la parole au monde du silence, ils ne savent pas valoriser. Ils ne savent pas parler. D’ailleurs c’est normal, ils ne nous apprennent ni Ă  parler, ni Ă  Ă©crire, ni Ă  utiliser l’ordinateur, ni Ă  rien. La rĂ©ussite sociale c’est de la dĂ©brouillardise. Mais c’est pas possible dans le monde du silence. Car on doit avoir peur des contacts. Et les hackers avec leurs milliers de faux rendez-vous pour nous enseigner l’apeurement d’une Ă©ventualitĂ© de contact possible entre le soi et le monde du travail ou le monde rĂ©el ou mĂȘme avec les Ă©tudes, les hackers dĂ©testent que l’on Ă©tudie, mon site web a Ă©tĂ© supprimĂ© plein de fois pour que je ne revienne pas Ă  l’universitĂ©, et pour passer ce message, ils choisissent intelligemment la date oĂč cette idĂ©e risque de me traverser l’esprit pour soit-disant me punir. On est dans le monde de la punition technologique par l’anonyme.

Pour que je revienne dans les Ă©tudes, il faudrait soit que je quitte auto-entrepreneur ainsi que ma mutuelle de santĂ©, soit que je trouve un travail pour avoir de l’argent. Et comme ici on suppose que l’Ăąge compte pour Ă©tudier alors que ce n’est pas vrai, c’est comme pour l’emploi, il faut envoyer 10 dossiers de 10 pages plus la centaine de pages de notes et diplĂŽmes, je l’ai perdu toute seule, pas besoin de me hacker pour me prendre ce pdf, mais je le referais. Pour avoir une chance d’ĂȘtre prise. Pour trouver un emploi il faut envoyer plus de 10.000 mails avec CV plus lettre de motivation… et encore on va se retrouver dans un truc qui veut soit nous utiliser Ă  bas coĂ»t en des pĂ©riodes indĂ©terminĂ©es, soit nous utiliser pour une fois par mois ou par semaine pendant 1heure. C’est pire que les autres qui se tapent des stages gratuits oĂč ils n’apprennent rien et doivent travailler comme trois professionnels de domaines qu’ils ne connaissent pas pour crĂ©er une idĂ©e gratuite qui leur sera volĂ©e et qui seront jugĂ©s par des professeurs n’ayant jamais travaillĂ©, qui tournent en rond entre idiotie et jalousie. Mais si on trouve un petit job Ă©tudiant pas pour son Ăąge et sans possibilitĂ© d’ambitions, au moins on sera payĂ©s et on pourra rembourser les habits et les livres qu’on nous a demandĂ© d’acheter sans que ce soit eux qui demandent, mais sans qu’on ait le choix non plus.

L’enseignement ne nous enseigne pas ni Ă  nous dĂ©finir, ni Ă  nous respecter et encore moins Ă  garder un bon souvenir de ses Ă©crits et Ă  aimer les livres. L’important c’est de faire la part entre le soi, ce qu’on aime, et ce qu’on nous interdit d’aimer. C’est trĂšs difficile de dĂ©finir le soi quand on a l’habitude de ne pas ĂȘtre. On est tous les esclaves de ce qu’on apprend. Personne ne souhaite qu’on soit le maĂźtre de ce qu’on a appris, donc on ne peut que transmettre ce qu’on n’a pas appris. On a le droit d’Ă©crire sur ce qu’on aime, mais on ne doit pas chercher quelqu’un qui vĂ©rifie que c’est correct, car c’est dĂ©jĂ  incorrect d’aimer de se cultiver. J’ai Ă©tĂ© une gamer pendant 2ans et je continue sur le tĂ©lĂ©phone portable, ce pour fuir la guerre subtile des hackers contre moi. Mais cette guerre est contre tout le monde. Et ils vont la perdre contre le petit monde dont ils s’inspirent avec intelligence. D’ailleurs le petit monde aussi s’inspire des hackers mais ne se cachent pas. Mais dans les jeux vidĂ©os il n’y a que la guerre aussi. Peut-ĂȘtre que la technologie est une autre forme d’imaginer la guerre ? Il y a toujours les robots contre les sorciers et les humains. Dans le monde rĂ©el et dans le monde des jeux vidĂ©os. Le but des hackers est de dĂ©truire le soi et nous empĂȘcher d’avoir de l’argent et de se motiver pour continuer Ă  se cultiver. Je pense que rien dans ce monde ne soutient la culture. Du coup la culture comme elle se meurt, elle devient romantique et attirante.

Je ne suis pas neutre, je ne l’ai jamais Ă©tĂ© et je ne le serai jamais car je considĂšre la neutralitĂ© comme improductive. Moi mon crĂ©do c’est l’imagination. J’en suis pas encore Ă  l’imaginaire car c’est pas mon Ă©poque. Et donc ĂȘtre c’est sentir qu’on a dans ses ailes plusieurs points de vue: la sorciĂšre tĂ©nĂ©breuse, le fantĂŽme immortel, le monstre royal extra-terrestre, la gamer, l’Ă©tudiante, l’humaine, la fille sans argent qui vit au dĂ©pends de la bonne volontĂ© de sa famille, la fille persĂ©cutĂ©e par un hacker qui Ă©met mille et une suppositions sur sa motivation, sur ce qui dĂ©plaĂźt au hacker dans sa ligne de vie et dans sa personnalitĂ©, l’Ă©crivain qui veut laisser son ĂȘtre aller Ă  l’Ă©criture, la lectrice qui fait des rĂ©sumĂ©s comme il ne faut pas en mĂ©langeant ses points de vue de dĂ©saccord avec les points de vue de l’auteur, la scientifique qui veut faire des recherches sur le paranormal juste pour le fun mais qui s’est perdu dans le point de vue car plus elle voit des choses, plus elle se dit qu’elle n’est pas humaine, et plus elle a peur de vivre pour une raison inconnue (ils ont dĂ» avoir lu cette phrase, en rĂ©alitĂ© c’est un non-sens, je divaguais, il faut faire comme les chanteurs: sĂ©parer le privĂ© du public, la peur il y en a pas car depuis que j’aime les mangas et animĂ©s avec de la magie, je me suis acceptĂ©e en tant que sorciĂšre, tous les ĂȘtres de lumiĂšre et de tĂ©nĂšbres qui sont devenus humains ne sont pas importants, sauf pour les extra-terrestres et les religions, car ces deux derniers sont fous, le merveilleux n’implique pas l’obĂ©issance, car la magie n’est pas une forme de contrĂŽle mais une forme d’action, elle ne dĂ©pend pas de la dĂ©cision, mais de l’Ă©tat, je rĂȘve de vivre et de me battre Ă  fond contre mes ennemis et pas de mourrir), l’artiste qui est trop mĂ©ticuleuese pour se laisser aller et qui fait plutĂŽt des travaux artisanaux Ă  l’unitĂ© pour soi-mĂȘme sauf quand elle a les moyens de tout acheter dĂ©jĂ  prĂȘt, et qui achĂšte tout et n’importe quoi Ă  1euro quand elle peut, l’accumulatrice compulsive qui a perdu ses repĂšres et qui se bat pour un rangement et une numĂ©risation excessives, et beaucoup d’articles sur l’informatique et la technologie comme rien ne fonctionne puisqu’on ne le dira pas mais tout a une durĂ©e de vie de plus de 5ans, on peut dire plus de 10ans si c’est possible, mais qu’elle ne sait que rĂ©parer niveau lignes de commandes et pas niveau hardware, la Do It Yourself qui sait dĂ©jĂ  faire plein de choses mais qui a besoin de se coller sur un manuel et de s’y perdre si elle veut expliquer quelque chose car elle n’a pas l’habitude de rĂ©pĂ©ter ses gestes, du coup comme je n’ai pas le temps pour moi, il n’y a pas de vidĂ©o, mais si je voulais expliquer quelque chose, ce serait trop long. Et cet ordinateur oĂč j’ai installĂ© et re-installĂ© des programmes pendant 10ans ou plus et oĂč je n’ai pas fait de productivitĂ© car j’Ă©tais out dans les jeux vidĂ©os ou en me cherchant dans ce monde qui ne m’a pas encore trouvĂ©e. J’ai lu beaucoup de manuels de grammaire, mais j’ai aussi lu beaucoup de manuels sur le systĂšme nerveux central mĂȘme si je suis contre faire du mal aux animaux, j’ai lu de la gĂ©ologie, lire des maths c’est la galĂšre mais j’en ai aussi lu, lire sur les perles fantaisie aussi car il faut appliquer. Mais au moins j’ai appris avec les perles fantaisies Ă  me dĂ©barrasser de la com sur la thĂ©orie de l’Ă©criture et de l’apprentissage linĂ©aire, car figurez-vous qu’enfiler des perles pour rĂ©aliser un collier, ce n’est pas une activitĂ© linĂ©aire! Alors la pensĂ©e linĂ©aire c’est juste pas possible. A partir d’un nombre fini de perles on n’obtient pas un nombre infini de colliers, ni un nombre fini, car ce n’est pas abstrait comme activitĂ©, c’est comme le sens pour la parole, pour le collier il faut le style, un minimum de recul quand mĂȘme. J’ai Ă©tudiĂ© du latin, non pas pour les professeurs que j’ai eu, mais parce que ma professeur de latin du lycĂ©e nous enseignait qu’il ne faut jamais sĂ©parer le contenu du contenant en littĂ©rature, quelque chose de la sorte, et bien moi dans ma vie j’ai fait l’erreur de n’Ă©tudier que des contenants, de ne faire que de la grammaire, de ne lire que des manuels scolaires ou pratiques, du coup comme rien ne sert Ă  rien, comme aucune mĂ©thode n’est utile pour Ă©crire ou crĂ©er car certaines sont dĂ©racinĂ©es et d’autres sont isolĂ©es, niveau culture il y a tout Ă  faire lĂ -dedans.

Il y a aussi une chose que je n’aime pas c’est ĂȘtre une tĂ©lĂ©pathe de mauvaise qualitĂ©. On n’est jamais prĂ©venu quand il y a des soucis, car mon maximum a dans un passĂ© lointain Ă©tĂ© d’une syllabe, et le reste c’est pas moi qui lit, moi je dis que c’est, en tout cas ces derniers temps, j’ai tout attribuĂ© au Dieu Neptune comme mon protecteur sauvage. Mais bon, c’est comme le Wifi, au sens du toucher des ondes au niveau atomique, on capte quand mĂȘme les ondes et on rĂ©agit. Et c’est pas bien pour la santĂ©, pour le stress. Moi mon truc, c’est que je n’ai pas un truc, c’est les Ă©vĂšnements au fil du temps. Certes j’aurai voulu que la volontĂ© ce soit de la magie comme Ă  la tĂ©lĂ©, mais je ne suis pas une mentaliste (je fais un gros travail sur moi pour accepter les mentalistes), loin de lĂ , ni une voyante non plus. Mais heureusement que ce n’est pas cela, et veuillez considĂ©rer ma guerre contre les hackers en tant que sorciĂšre comme une partie infime de ma vie psychique, car me dĂ©matĂ©rialiser l’esprit pour chercher des cyborgs c’est pas un truc, il y a plus de choses intĂ©ressantes, non pas Ă  faire, mais Ă  attendre avec son esprit, car tout ce qui n’est pas humain et qui a une forme de conscience est attirĂ© par moi, du coup moi aussi j’ai ma part d’ethnologue et de chercheuse en ayant accĂšs Ă  des mondes mystĂ©rieux et merveilleux oĂč je n’attends pas le paradis, vu l’enfer que je vis ici. J’adore le concept de  » La vĂ©ritĂ© est ailleurs  » de Mulder, dans XFiles, un jour, quand j’aurai mon chez moi, je me procurerai ce poster ou alors je le dessinerai. Heureusement il n’y a pas que la guerre dans le paranormal, il n’y a pas que la guĂ©rison aussi comme beaucoup le prĂ©tendent, il y a surtout la rencontre avec tout ce qu’on ne peut pas imaginer et qui est et qui nous complĂšte.

Depuis que j’ai 21ans que je rĂȘve de travailler, et un jour je rĂ©ussirai Ă  faire partie de la sociĂ©tĂ© ici sur Terre, chez les ĂȘtres humains. Mais je ne dĂ©sespĂšrerai jamais !!!

Et entre-temps ma part de recherche sera surtout consacrĂ©e aux mythes et mystĂšres de la planĂšte Terre et sans moyens financiers, juste en tant qu’individu curieuse et un jour dans le futur je ferai des publications, mais pas les mĂȘmes que sur internet, sur ces thĂšmes, mais aussi des colliers, bien-sĂ»r. Mais pour le moment mes crĂ©ations futures seront surtout de l’ordre de se dĂ©barraser du tout et n’importe quoi que j’accumule chez moi. Et puis il faudra que je dessine pour re-faire les illustrations de ce site web.

2) J’avais commencĂ© Ă  prendre note de mes notes, il y en a beaucoup plus que cela car j’ai fait 2 Licences de la mĂȘme discipline. Et puis dans l’avenir quand j’aurai les moyens, ce sera les petits cours intĂ©ressants, mais plĂ»tot art et artisanat dans le domaine crĂ©atif des bijoux fantaisie et articles de dĂ©coration, et aussi dans des domaines intellectuels. Il faudra que j’arrive Ă  apprendre les maths, et qui sait, faire une Terminale Scientifique car l’astronomie j’en rĂȘve encore, et puis il y a aussi la gĂ©ologie et la gemmologie, mais une partie de celle-ci je peux la faire avec une Terminale LittĂ©raire mĂȘme s’il est conseillĂ© de trouver un job (qui ne rĂ©pond pas) dans le domaine. Oh avoir un job dans n’importe quel domaine… Et puis en ce moment je m’intĂ©resse Ă  l’enseignement et Ă  une matiĂšre plus artistique shuuut.

http://blog.faie-turritopsis-dohrnii.com/2017/10/21/2017-mes-notes-de-master-1-en-sciences-du-langage-my-marks-in-master-1-in-linguistics-field/ Sat, 21 Oct 2017 11:23:40 +0000 http://blog.faie-turritopsis-dohrnii.com/?p=2409

<![CDATA[

Please verify upon originals, thanks. All courses not taken were followed all the years without a mark.

English : 2008–2009 – Diploma of Master 1 (bac+4) mention LINGUISTICS – At University Paris 10 Nanterre

French :

2008–2009 – DiplĂŽme de MaĂźtrise mention SCIENCES DU LANGAGE – UniversitĂ© Paris 10

English : Marks for the Master 1 for the Master 1 in Master 1 of Sciences of the Language in Humanities and Social Sciences in Electronic Documents and Information Flows + Automatic Processing of Languages

French :

Notes de Master 1 pour la Maütrise de Sciences du langage en Sciences Humaines et Sociales en Documents Électroniques et Flux d’Informations + Traitement Automatique des Langues

Semestre 1 / 1st Semester 2008–2009 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – admitted

English : Category Fundamental 1 first semester TAL – (total: Exemption)

French :

Fondamentale 1 S1 TAL – (total: Dispense)

English : Category Fundamental 2 first semester TAL (total: 14,25)

French :

Fondamentale 2 S1 TAL (total: 14,25)
English : LMSDL184 Automatic syntax analysis – 15 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMSDL184 Analyse syntaxique automatique – 15 – obtenue en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English : LMSDL189 Formal Grammars (TAL) – 15 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMSDL189 Grammaires formelles (TAL) – 15 – obtenue en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English : LMSDL182 Computer Management of Multilingualism – 12 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL182 Gestion informatique du multilinguisme – 12 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

LMSDL188 Computer and Phonetics – 15 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL188 Informatique et phonĂ©tique – 15 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English : Category Supplementary 1 first semester TAL (total: 16)

French :

Complémentaire 1 S1 TAL (total: 16)

English : LMSDL180 Project box 1 Paris III / INALCO – 16 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL180 Projet encadrĂ© 1 PIII/INALCO – 16 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English : LMSDL186 Database for linguists – Validation of prior learning

French :

LMSDL186 Base donnĂ©es linguistes – Validation d’acquis

English : Category Complementary 2 S1 TAL – (total: Dispense)

French :

ComplĂ©mentaire 2 S1 TAL – (total: Dispense)

Semestre 2 / 2nd Semester 2008–2009 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – average of only semester 2 : 15,25

English : Fundamental 1 second semester TAL – (total: 17)

French :

Fondamentale 1 S2 TAL – (total : 17)

English :

LMSDL218 Formal syntax – 12 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL218 Syntaxe formelle – 12 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

LMSDL217 Formal semantics – 17 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL217 SĂ©mantique formelle – 17 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

LMSDL2X2 Seminar Paris III – Dispense

French :

LMSDL2X2 SĂ©minaire Paris III – Dispense

English : Fundamental 2 S2 TAL – (total: 12)

French :

Fondamentale 2 S2 TAL – (total : 12)

English :

LMSDL282 Parallel / comparable corpus – 8 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL282 Corpus parallĂšles / comparables – 8 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English : LMSDL283 Information retrieval and extraction – 12 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL283 Recherche et extraction d’information – 12 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

LMSDL281 Multidimensional Statistics and Analysis – 16 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL281 Statistique et analyse multidimensionnelle – 16 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

Category Supplementary S2 TAL (total: 16.75)

French :

Complémentaire S2 TAL (total : 16,75)

English :

LMSDL284 Structured document – 16 – obtained in 2008/2009 – 3 credits

French :

LMSDL284 Document structurĂ© – 16 – obtenu en 2008/2009 – 3 crĂ©dits

English :

LMSDL280 Programming and framed project – 17,5 – obtained in 2008/2009 – 6 credits

French :

LMSDL280 Programmation et projet encadrĂ© – 17,5 – obtenu en 2008/2009 – 6 crĂ©dits

English :

Category Free choice S2 TAL – Dispense

French :

Libre S2 TAL – Dispense

Other Master 1 marks in linguistics for 2007–2008, no diploma, but used above

English : Marks for the Master 1 for the Master 1 in Master 1 of Sciences of the Language in Humanities and Social Sciences in Languages, Uses, Models

French :

Notes de Master 1 pour la MaĂźtrise de Sciences du langage en Sciences Humaines et Sociales en Langues, Usages, ModĂšles

Semestre 1 / 1st Semester 2007–2008 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – average of only semester 1: 14,95 – corrected to 15,722 to match 2005/2006 as equivalence

English : Category Fundamental 1 first semester LUM – (total: 15)

French :

Fondamentale 1 S1 LUM – (total: 15)

English : LMSLL118 Syntax and semantics – 15 – (it is perhaps an equivalence of semantics and lexicon 2005/2006 ?) – 6 credits

French :

LMSLL118 Syntaxe et sĂ©mantique – 15 – (c’est peut–ĂȘtre une Ă©quivalence de SĂ©mantique et lexique 2005/2006 ?) – 6 crĂ©dits

English :

LMSLL162 / 168 Analysis of literary texts and interpretative semantics – 15 – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 15 – 6 credits

French :

LMSLL162/168 Analyse des textes littĂ©raires et sĂ©mantique interprĂ©tative – 15 – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 15 – 6 crĂ©dits

English : Category Supplementary 1 S1 LUM – (total : 14)

French :

ComplĂ©mentaire 1 S1 LUM – (total : 14)

English :

LMSLL191 Research methodology – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 14 – 6 credits

French :

LMSLL191 MĂ©thodologie de la recherche – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 14 – 6 crĂ©dits

English : Category Supplementary 2 S1 LUM – (total : 15)

French :

ComplĂ©mentaire 2 S1 LUM – (total : 15)

English : LMSLL184 Formal Grammars – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 15 – 6 credits

French :

LMSLL184 Grammaires formelles – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 15 – 6 crĂ©dits

English : Category Supplementary 3 S1 LUM – (total : 15)

French :

ComplĂ©mentaire 3 S1 LUM – (total : 15)

English : LMSLL194 Prolegomena to the memoire – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 15 – 3 credits

French :

LMSLL194 ProlĂ©gomĂšnes au mĂ©moire – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 15 – 3 crĂ©dits

English :

Category Supplementary 4 S1 LUM – (total : 16,5)

French :

ComplĂ©mentaire 4 S1 LUM – (total : 16,5)

English :

LMSLL195 Linguistic texts in English – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 16,5 – 3 credits

French :

LMSLL195 Textes linguistiques en anglais – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 16,5 – 3 crĂ©dits

Semestre 2 / 2nd Semester 2007–2008 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – Failure

English : Fundamental 1 second semester LUM – Failure

French :

Fondamentale 1 S2 LUM – DĂ©faillance

English :

LMSCLCX20 Research path – Failure

French :

LMSCLCX20 Voie recherche – DĂ©faillance

English : Category LMSUFLB Language Issues – 13,5 – obtained in 2007/2008 – 6 credits

French :

LMSUFLB ProblĂ©matiques du langage – 13,5 – obtenu en 2007/2008 – 6 crĂ©dits

English :

LMSUFL2A Pre–memoire – Unwarranted absence

French :

LMSUFL2A Pré–mĂ©moire – Absence injustifiĂ©e

English : LMSLL221 Lexicon and didactics – 13,5 – obtained in 2007/2008 – 6 credits

French :

LMSLL221 Lexique et didactique – 13,5 – obtenu en 2007/2008 – 6 crĂ©dits

English : Category Supplementary S2 LUM – (total : 11)

French :

ComplĂ©mentaire S2 LUM – (total : 11)

English :

LMSLL295 Linguistic texts in English II – (it is surely an equivalence of 2005/2006) – 11 – 3 credits

French :

LMSLL295 Textes linguistiques en anglais II – (c’est sĂ»rement une Ă©quivalence de 2005/2006) – 11 – 3 crĂ©dits

English :

Category Free choice S2 LUM – (total: 18)

French :

Libre S2 LUM – (total : 18)

English :

Portuguese level 2, Semester Pair, non–specialist – 18 – obtained in 2007/2008 – 3 credits

French :

Portugais niveau 2 Sem Pair nsp – 18 – obtenu en 2007/2008 – 3 crĂ©dits

Other Master 1 marks in linguistics for 2005–2006, no diploma, but used above

English : Marks for the Master 1 for the Master 1 in Master 1 of Sciences of the Language in Humanities and Social Sciences in Languages, Uses, Models

French :

Notes de Master 1 pour la MaĂźtrise de Sciences du langage en Sciences Humaines et Sociales en Langues, Usages, ModĂšles

Semestre 1 / 1st Semester 2005–2006 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – average of only semester 1: 15,722

English :

Category SDL Issue 2005–2006 – (total: 15)

French :

ProblĂ©matique SDL 2005–2006 – (total : 15)

English :

LMDSDL117 Semantics and lexicon – 15 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMDSDL117 SĂ©mantique et lexique – 15 – obtenu en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English :

LMDSDL184 Automatic syntactic analysis – 15 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMDSDL184 Analyse syntaxique automatique – 15 – obtenu en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English :

LMDSDL189 Formal Grammars – 15 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMDSDL189 Grammaires formelles – 15 – obtenu en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English :

LMDSDL142 Sociolinguistics: methods and theories – Validation of prior learning

French :

LMDSDL142 Sociolinguistique : mĂ©thodes et thĂ©ories – Validation d’acquis

English :

LMDSDL186 Database of linguists – Validation of prior learning

French :

LMDSDL186 Base de donnĂ©es linguistes – Validation d’acquis

English :

Category Research methodology – (total: 14)

French :

MĂ©thodologie recherche – (total : 14)

English :

LMSDL191 Research methodology – 14 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMSDL191 MĂ©thodologie recherche – 14 – obtenu en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English :

Category Complementary – (total: 18)

French :

ComplĂ©mentaire – (total : 18)

English :

Portuguese nsp niv2 odd semester – 18 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

Portugais nsp niv2 semestre impair – 18 – obtenu en 2005/2006 – 3 credits

English :

Languages S1 – (total: 16.5)

French :

Langues S1 – (total:16,5)

English :

LMDSDL195 Reading of English language texts 1 – 16,5 – obtained in 2005/2006 – 3 credits

French :

LMDSDL195 Lecture de textes linguistiques en anglais 1 – 16,5 – obtenu en 2005/2006 – 3 crĂ©dits

English :

Free S1 – Validation of Priorities

French :

Libre S1 – Validation d’acquis

Semestre 2 / 2nd Semester 2005–2006 (30 crĂ©dits total / 30 credits total) – Failure

English : Category Memoire – Failure

French :

MĂ©moire – DĂ©faillance

English :

Pre–Memoire – Failure

French :

Pré–mĂ©moire – DĂ©faillance

English :

LMSDL204 Comparative Linguistics – Failure (this is a mistake, surely it was corrected afterwards, but I do not have the new sheet and the marks no longer exist)

French :

LMSDL204 Linguistique contrastive – DĂ©faillance (c’est une erreur, sĂ»rement cela a Ă©tĂ© corrigĂ© aprĂšs, mais je n’ai pas la nouvelle feuille et les notes n’existent plus)

English :

LMSDL202 History and epistemology – Validation of prior learning

French :

LMSDL202 Histoire et Ă©pistĂ©mologie – Validation d’acquis

English :

LMDSDL235 Multilinear Phonologies – Validation of Prior Learning

French :

LMDSDL235 Phonologies multilinĂ©aires – Validation d’acquis

English :

Category Languages S2 (total: 11)

French :

Langues S2 (total : 11)

English :

LMDSDL295 Reading texts about linguistics in English 2 – 11 – obtained in 2005/2006

French :

LMDSDL295 Lectures de textes linguistiques en anglais 2 – 11 – obtenu en 2005/2006

Other Master 1 marks in linguistics for 2004–2005, no diploma, but used above

English : Marks for the Master 1 for the Master 1 in linguistics in 2004–2005

French :

Notes de Master 1 pour la Maütrise de Sciences du langage en 2004–2005

Semestre 1&2 / Semestre 1&2 – 2004–2005 – coefficient x 3
English :

Phonology – 16 – 4 credits – obtained in 2004–2005

French :

Phonologie – 16 – 4 crĂ©dits – obtenu en 2004–2005

English :

Sociolinguistics – 13 – 4 credits – obtained in 2004–2005

French :

Sociolinguistique – 13 – 4 crĂ©dits – obtenu en 2004–2005

English :

Phonology – in contemporary French – 16 – 4 credits – obtained in 2004–2005

French :

Phonologie – en français contemporain – 16 – 4 crĂ©dits – obtenu en 2004–2005

English :

Tools for linguists – 11,2 – 4 credits – obtained in 2004–2005

French :

Outils pour linguistes – 11,2 – 4 crĂ©dits – obtenu en 2004–2005

English :

History and epistemology – 16 – 4 credits – obtained in 2004–2005

French :

Histoire et Ă©pistĂ©mologie – 16 – 4 crĂ©dits – obtenu en 2004–2005

English :

Writing in a situation – Absence unjustified (my homework is online, he died before I finished writing my homework, but it does not matter)

French :

L’écrit en situation – Absence injustifiĂ©e (mon devoir est en ligne, il est mort avant que je finisse d’écrire mon devoir, mais c’est pas grave)

English :

Semantics and lexicon – Absence unjustified

French :

SĂ©mantique et lexique – Absence injustifiĂ©e

English :

Masters in Advanced Research – Failure

French :

MaĂźtrise en recherche renforcĂ©e – DĂ©faillance

English :

Long memoire – Absence unjustified

French :

MĂ©moire long – Absence injustifiĂ©e

English :

Block 1 – Failure

French :

Bloc 1 – DĂ©faillance

English :

Block 1 – Failure

French :

Bloc 2 – DĂ©faillance

FacebookPinterestGoogle+Share