Catégorie : 🐢 Informatique et autres machines

2018 – Du double boot avec Ubuntu à la machine virtuelle T.T

Restriction d’âge: 25+

Ex titre: 2018 – 25+ – Double boot Windows 10 OEM – Ubuntu Bionic Beaver LTS

Pourquoi une restriction d’âge ? Le double boot est 10 000x mieux que la machine virtuelle mais risque d’endommager votre ordinateur personnel et risque d’effacer Windows OEM si vous vous trompez dans l’installation ou si vous ne savez pas comment récupérer Windows dans le Grub. Dieu merci je n’ai pas encore eu d’ordinateur qu’il faille flasher pour avoir un double boot, mais certains n’ont pas un bios qui accepte le double boot. Cependant paramétrer le bios pour qu’il l’accepte est déjà un premier pas que j’ai fait il y a +- 6ans.

1- Tout sauver.

2- Quelles sont mes partitions Linux ?

fran@earendil-light:~$ sudo fdisk -l
[sudo] password for fran:
Disk /dev/sda: 931.5 GiB, 1000204886016 bytes, 1953525168 sectors
Units: sectors of 1 * 512 = 512 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 4096 bytes
I/O size (minimum/optimal): 4096 bytes / 4096 bytes
Disklabel type: gpt
Disk identifier: F584ABA7-A8FE-4DF5-9FDC-54B065D1D12B

Device Start End Sectors Size Type
/dev/sda1 2048 821247 819200 400M Windows recovery environment
/dev/sda2 821248 1435647 614400 300M EFI System
/dev/sda3 1435648 1697791 262144 128M Microsoft reserved
/dev/sda4 1697792 966503639 964805848 460.1G Microsoft basic data
/dev/sda5 966504448 968200191 1695744 828M Windows recovery environment
/dev/sda6 968200192 1431090816 462890625 220.7G Linux filesystem
/dev/sda7 1431091200 1444071423 12980224 6.2G Linux swap
/dev/sda8 1444071424 1919942655 475871232 226.9G Microsoft basic data
/dev/sda9 1919944704 1953523711 33579008 16G Microsoft basic data

fran@earendil-light:~$ sudo lsblk -f
NAME FSTYPE LABEL UUID MOUNTPOINT
sda
├─sda1 ntfs Recovery B29029329028FE8B
├─sda2 vfat ESP 042B-6695 /boot/efi
├─sda3
├─sda4 ntfs Acer 565CBECF5CBEA95F
├─sda5 ntfs FC5CCE655CCE1A72
├─sda6 ext4 2613acf8-bbf1-4020-986f-d63d278f9ae2 /
├─sda7 swap 9b4257d9-5909-46e2-831f-4a2576c97214 [SWAP]
├─sda8 ntfs FTD 3E8CAD1E8CACD1A7
└─sda9 ntfs Fairy 666EB47D6EB44797

3- Graver Linux LTS sur le DVD-RW (en effaçant le précédent)

https://wiki.ubuntu.com/BionicBeaver/ReleaseSchedule – Alpha 2 (le 14 sept 2018)

Je le téléchargerai le 21 Avril 2018 – Car j’ai des examens dans 4 jours, vaut mieux étudier et faire l’installation après pour être au plus proche de sa sortie officielle.

Là comment faire un CD bootable (c’est un DVD pas un CD) de Ubuntu ? https://help.ubuntu.com/community/BurningIsoHowto

L’un des sites qui proposent le téléchargement gratuit et légal de l’OS ?

http://cdimage.ubuntu.com/daily-live/current/HEADER.html

Mais j’ai l’habitude de le télécharger chez le dépôt/repository Ubuntu Releases :

http://releases.ubuntu.com/18.04/

Je voulais acheter un nouveau DVD-RW mais17euros alors il faut formater l’ancien, j’espère que ça marche:

umount /dev/cdrom

wodim dev=/dev/cdrom blank=all
wodim: Operation not permitted. Warning: Cannot raise RLIMIT_MEMLOCK limits.
Device type : Removable CD-ROM
Version : 5
Response Format: 2
Capabilities :
Vendor_info : ‘HL-DT-ST’
Identification : ‘DVDRAM GUA0N ‘
Revision : ‘1.00’
Device seems to be: Generic mmc2 DVD-R/DVD-RW.
Using generic SCSI-3/mmc DVD-R(W) driver (mmc_mdvd).
Driver flags : SWABAUDIO BURNFREE
Supported modes: PACKET SAO
Speed set to 5540 KB/s
Starting to write CD/DVD at speed 4.0 in real BLANK mode for single session.
Last chance to quit, starting real write in 0 seconds. Operation starts.

Après: EJECT puis re-insérer le meme DVD-RW, c’est écrit BLANK dessus alors il faut ouvrir Brasero Disc Burner (Ubuntu Linux) et séectionner Burn Image. Car si on burn des données, le CD ne s’exécutera pas comme OS installable. S’il fonctionnait il suffirait de remplacer l’ancien Ubuntu par le nouveau. Le tutoriel Google est faux, il faut installer Ubuntu dans la racine / de /dev/sda6 et pour ce qui est de mon ordinateur, le grub se met dans /dev/sda, l’option à défaut, et pas dans /dev/sda6. Faire e settings avec keyboard azerty + display 2 avant d’installer.

Problème détecté: mon lecteur optique est endommagé car mon ordinateur a + de 5ans, même si je ne l’utilise jamais. C’est l’obsolescence programmée du lecteur optique de l’ordinateur T.T . Donc la lecture et l’écriture donne des erreurs. Vous voyez cela quand vous affichez toutes les erreurs avant l’installation, en sélectionnant installer, et de toutes les manières le lecteur optique émet des bruits bizarres en présence du CD de nettoyage optique Fellowes.

Donc 2 solutions: 1- installer via USB (mais mon ordinateur présent n’aime pas même si je fais le bios booter dessus en premier et c’est en vente ici https://enventelibre.org/41-ubuntu-fr sinon faites-le vous-même avec Unetbootin https://sourceforge.net/projects/unetbootin/?source=typ_redirect) 2- acheter un lecteur de DVD connectable par USB qui accepte de booter au même temps que l’ordinateur. (les tunes ? $$$$$) Une autre option est aussi envisageable, l’installer de 0 via internet, mais aucune idée de comment faire. La durabilité de mon ordinateur est encore de 10ans car il n’y a pas de problèmes avec le disque dur. Et là je défragmente les partitions NTFS. Pour celles en EXT4 le formatage aurait fixé les 2 petits soucis.

Donc on passe du double boot à la Machine Virtuelle que je n’aime pas du tout car c’est lent alors que Ubuntu est 2x plus rapde que Windows.

Et je remets tout dans Windows en choisissant l’option de réparer Windows en sauvegardant mes fichiers. Sauf que Windows j’aime pas. Sauf que mon ordinateur est trop vieux pour supporter un nouveau double boot mais trop résistant pour être remplacé.

Dans le Mini Partition Tool il faut laisser le Swap et les autres partitions inconnues cachées de Windows. Les tutoriels mis en valeur dans Google ne sont pas compatibles avec mon Windows 10. Ce n’est pas parce que une partition est inconnues ou * qu’elle appartient à Linux. Il faut uniquement transformer celle-là en NTFS: 220.7 GB car c’est à la taille qu’il faut déduire quoi formater. Et il ne faut jamais utiliser de programme qui choisi le boot à notre place sans ligne de commande, c’est hyper dangereux. Je ne sais pas ce que c’est que MBR BCD Tool ché pas quoi, ché plus quoi, bref, si le tutoriel Windows n’utilise pas l’invite de commandes dos prompt de Windows, vous ne téléchargez pas les programmes facilitateurs proposés, ça va vous casser Windows, c’est tout que ça donne. Donc vous passez par Windows réinitialisation avec récupération interne et option conserver vos fichiers.

La machine virtuelle c’est ça: https://www.virtualbox.org/ je connais d’autres de quand elles étaient gratuites. Les machines virtuelles pré-fabriquées c’est dangereux car on nous vole notre vie privée. Pour l’instant la machine virtuelle pour Windows n’est pas disponible:  » For technical reasons this package will be made available later.  »

Et je vais désinstaller Android Studio car je ne vais jamais l’utiliser, et à ce stade il doit exister un .iso avec architecture Android.

Tout semble être payant, il est possible que Windows ait mis hyper-v gratuit, j’ai jamais testé et je ne connais pas la compatibilité avec Linux:
https://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=3512
https://docs.microsoft.com/fr-fr/virtualization/hyper-v-on-windows/quick-start/create-virtual-machine (à mon avis j’ai téléchargé n’importe quoi, j’ai pas Win 10 pro).

J’essayerai en parallèle le launch avec Unetbootin sur USB mais j’y crois pas trop.

A mon avis tous ces soucis d’install de Ubuntu c’est de l’hypocrisie, c’est pas possible qu’on ne puisse pas re-installer sans le danger des erreurs d’écriture.

La solution en machine virtuelle gratuite et freeware toujours mise à jour serait Qemu. On est le 24, dernière mise à jour le 28/04 alors il y a quelques jours. J’ai jamais essayé Qemu. On n’a plus Wubi ?
https://www.qemu.org/download/#windows

Comme la VirtualBox n’est pas compatible avec YouWave et autres machines virtuelles Android, alors ce sera le même cas de figure pour Qemu où il faudra une image .iso de Android.

Je n’ai pas encore testé Qemu.

—————-

————— Mise au point sauvegardes —————————–

10 – Bonjour, voici mes navigateurs préférés:

Sauvegarder les bookmarks.html de tous. Synchroniser tous. La plupart sont synchronisables et tout revient une fois qu’on login =)

Mozilla add-ons : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/

about:addons

  • Bitwarden
  • Cookie Autodelete
  • HTTPS Everywhere
  • Privacy Protector Plus
  • uBlock Origin
  • Temporary Containers
  • LT Language tool Grammar and Style checker
  • Print Edit
  • Save Page WE
  • Easy Youtube Video Downloader Express

Plugins:

  • OpenH264 VIdeo Codec Cisco
  • Shockwave Flash

Languages:

  • English (GB) – French (FR) – Portuguese (Pt-Br)

*-*-*-*-*-*

Opera

https://addons.opera.com/en-gb/extensions/?ref=page

  • Privacy Protector Plus
  • eCleaner (Forget Button)
  • uBlock Origin
  • HTTPS Everywhere
  • Ecosia

*-*-*-*-*-*

Yandex Browser

https://browser.yandex.com/ go to Extensions they are same then Opera: https://addons.opera.com/fr/extensions/

Ads : Bug report – Adguard Adblocker – uBlock origin – HTTPS everywhere

Pics: Capture page – Yandex Disk (good)

Very important: browser://settings/languages

*-*-*-*-*-*

Vivaldi

https://vivaldi.com/

https://chrome.google.com/webstore/category/extensions

Cookie Autodelete – Click&Clean – uBlock origin – HTTPS everywhere

Vivaldi uses Chrome extensions.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Pale Moon (to use when they put fake IP ban on you)

https://www.palemoon.org/releasenotes.shtml

https://addons.palemoon.org/extensions/

Clear Browsing Data – uBLock origin

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Midori (just works on Linux)

http://midori-browser.org/

Preference -> Extensions

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

 

 

 

 

 

FacebookPinterestGoogle+Share